Logo_dcem_281x104
Expert-comptable

Cultiver des compétences nouvelles pour élargir son offre de service

22 novembre 2021
Cultiver des compétences nouvelles pour élargir son offre de service - featured image

La croissance d’un cabinet comptable dépend en grande partie de sa capacité à s’adapter aux besoins de ses clients en faisant évoluer son offre de services. Mais toute offre nouvelle doit d’abord s’appuyer sur des compétences spécifiques qu’il s’agit de développer en interne.
Comment intégrer ces nouveaux savoir-faire pour les mettre à profit le plus efficacement possible ?

SOMMAIRE

Une politique de formation conçue en harmonie avec la stratégie commerciale du cabinet

Des méthodes de management favorisant l’apprentissage mutuel

Une gestion des compétences personnalisée

Une politique de formation conçue en harmonie avec la stratégie commerciale du cabinet

La politique de formation des collaborateurs a longtemps été conçue comme une concession des entreprises aux partenaires sociaux et aux désirs d’évolution de leurs collaborateurs.
Aujourd’hui, la transformation numérique et la centralité de l’innovation ont fait apparaître le caractère stratégique des plans de formation. L’acquisition de compétences nouvelles par les membres d’un cabinet comptable doivent ainsi être considérée sous l’angle du retour sur investissement qu’elle devrait générer. C’est pourquoi le contenu des formations doit être entièrement subordonné aux objectifs stratégiques du cabinet et en particulier au développement de sa stratégie commerciale. Un cabinet désirant développer ses services auprès des start-ups et des entreprises innovantes pourra ainsi former ses collaborateurs à la gestion des aides publiques en faveur de la recherche comme le CIR (Crédit Impot Recherche) ou le dispositif JEI (Jeune Entreprise Innovante).

Grâce au développement des formations à distance, en particulier depuis la crise sanitaire, et des sites de MOOCs comme MyMooc ou FUN, la création d’une offre pédagogique complète et cohérente est désormais accessible à tous les cabinets. Une politique de formation parfaitement alignée avec les objectifs stratégiques de l’entreprise aura un impact direct sur la capacité des collaborateurs à prendre en charge ses nouvelles offres de service mais aura également une influence positive sur sa marque employeur.
Offrir à tous l’opportunité de se former et de se spécialiser sur des savoir-faire spécifiques du domaine comptable est en effet un levier décisif pour attirer et conserver les talents.

Découvrir les solutions AGIRIS

Des méthodes de management favorisant l’apprentissage mutuel

Si la formation est un vecteur privilégié d’acquisition de compétences, elle n’est pas le seul. Une grande partie des savoir-faire ne sont acquis ni en formation initiale ni en formation continue mais par le biais de l’expérience et de l’apprentissage mutuel. Ce levier trop souvent sous-estimé peut pourtant avoir un rôle central en vue de cultiver de nouvelles compétences stratégiques. Ainsi, un collaborateur expert du secteur immobilier pourra-t-il devenir référent à ce sujet et partager son savoir auprès de collègues désireux de développer une autre zone de confort. Pour que cette méthode porte ses fruits, elle doit être précédée d’une phase de consultation au cours de laquelle chacun peut faire état de ses savoir-faire et de ceux qu’il aimerait acquérir. C’est sur la base de ces informations que des équipes ou des binômes pourront être formés pour coopérer et ainsi développer les bases d’un savoir-faire collectif.

Une gestion des compétences personnalisée

La gestion des compétences est un savoir-faire à part entière des professionnels des ressources humaines.
En vue du développement d’une nouvelle offre commerciale, les membres du service RH d’un cabinet peuvent donc être chargés d’assurer un suivi du développement de compétences stratégiques. Il leur faudra alors mettre en place des procédures de suivi individuel permettant d’identifier les collaborateurs les plus à même de former une nouvelle équipe et d’assurer leur formation sur le long terme. Ces collaborateurs-clés feront ainsi l’objet d’un accompagnement personnalisé pour identifier précisément leurs besoins en vue d’être opérationnels le plus rapidement possible sur de nouvelles fonctions.
Dans les plus grands cabinets comptables, un tel processus d’accompagnement au changement peut être confié à des services dédiés à la GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) dotés d’outils numériques spécifiquement conçus pour ce type de projets. La gestion des compétences est en effet progressivement devenue un savoir-faire à part entière du domaine des RH, avec ses spécialistes et ses solutions dédiées. La création d’un service dédié est donc une étape particulièrement stratégique dans la conduite d’un projet d’élargissement de l’offre.

Cultiver de nouveaux savoir-faire et de nouvelles habitudes est un processus de long terme dans lesquels les cabinets comptables doivent s’investir pour s’adapter aux besoins de leurs clients et dégager des perspectives de croissance. Un tel processus s’appuie sur des techniques de formation et de gestion des compétences mais aussi et avant tout sur le désir des collaborateurs d’apprendre et d’évoluer.
Pour être pleinement intégré, un nouveau savoir-faire doit ainsi participer d’un projet d’entreprise clairement formulé et porté par une volonté commune.

Découvrir les solutions AGIRIS

 

En tant que Chargée de communication au sein des équipes AGIRIS, mon objectif est de développer les contenus qui accompagneront la transformation de la profession expert-comptable.
Écrivez votre commentaire :

Restez en veille sur l'actualité de votre métier !