Logo_dcem_281x104
Chef d’entreprise, Expert-comptable

8 règles pour naviguer sur Internet en sécurité

29 avril 2021
8 règles pour naviguer sur Internet en sécurité - featured image

Le web est aussi puissant que dangereux.

Grâce à lui, nous avons accès à des trésors d'information ; mais à travers lui nos informations les plus sensibles (identité, accès bancaires, etc.) peuvent aussi être divulguées à des personnes mal intentionnées. Hormis le sujet du piratage, il y a aussi le sujet du "tracking". Par exemple, vous êtes allé par curiosité sur le site tartempion.com qui vend des lunettes en chocolat (site complètement fictif). Et par la suite, sur tous les autres sites où vous allez, vous revoyez des publicités de tartempion.com.

Comment éviter de se faire tracer sur internet ? Comment naviguer en toute sécurité et confidentialité

Ci-dessous, découvrez 8 règles essentielles pour protéger vos données et votre vie privée sur internet. 

SOMMAIRE :

Choisissez le bon navigateur et gardez-le à jour
Naviguez en mode « privé »
Configurez votre navigateur
Privilégiez les sites sécurisés
Évitez les réseaux wifi dit « publics »
Téléchargez et installez en toute sécurité
Limitez les données que vous partagez
Domptez les e-mails frauduleux

1. Choisissez le bon navigateur et gardez-le à jour

IT - comparaison de navigateur

Comparaison navigateurs (cliquer pour voir)

Tous les navigateurs n'ont pas le même niveau de confidentialité. Dans ce domaine, les navigateurs les plus populaires ne sont pas forcément les meilleurs élèves. Certains navigateurs comme Firefox ou Brave ont une politique de confidentialité beaucoup plus stricte.

Une fois que vous avez choisi votre navigateur, c'est très important de le garder à jour !

Ça semble évident, dit comme ça. Mais la mise à jour de son navigateur est souvent une tâche qu'on a tendance à remettre au lendemain. On a l'impression que ce sera forcément long et pénible. Pourtant c'est vital pour notre sécurité. Les éditeurs de logiciels et de systèmes d’exploitation envoient régulièrement des mises à jour pour améliorer la navigation, intégrer de nouvelles fonctionnalités, mais aussi et surtout contrer les failles de sécurité. De ce fait, il est impératif de faire les mises à jour proposées par votre navigateur. Plus vite vous le faites, plus vite vous vous en débarrassez ! 

2. Naviguez en mode « privé »

Tous les navigateurs web disposent d’un mode « privé » ou « incognito ». Ce mode de navigation empêche la sauvegarde de votre historique de navigation sur votre ordinateur et limite le nombre d’informations collectées par les sites Internet que vous visitez. Pour l’activer, il faut se rendre dans le menu du navigateur et ouvrir une « nouvelle fenêtre de navigation privée ».

En mode « normal », il est indispensable de supprimer régulièrement vos données de navigation, historique et cookies, qui permettent de tracer vos habitudes et comportements en ligne.

ae-0321-comment-faire

navigation mode privé

1 - Cliquez en haut à droite de votre navigateur (cf exemple ci-dessus sur Google Chrome)

2- Sélectionnez "nouvelle fenêtre de navigation privée". 

3. Configurez votre navigateur

Par défaut, les sites marchands collectent vos données de navigation et les utilisent ensuite pour vous envoyer des offres commerciales. Pour éviter de vous faire tracer sur internet, vous pouvez notifier à votre navigateur votre refus d’être pisté lors de vos recherches et déambulations sur le web.
Voici la marche à suivre pour activer cette option, selon les navigateurs* :

ae-0321-comment-faire

Google Chrome : dans le menu du navigateur, rendez-vous dans « Paramètres »

  • rubrique « Confidentialité et sécurité »,
  • développez la rubrique en cliquant sur « Plus »,
  • cochez la case « Envoyer une demande ‘‘interdire le suivi’’ pendant la navigation »,
  • enfin cliquez sur « Confirmer ».

Mozilla Firefox (engagé dans le respect de la vie privée des internautes) : rendez-vous dans « Options »

  • onglet « Vie privée et sécurité », sous-rubrique « Protection contre le pistage ». Bon à savoir : le mode « Standard », appliqué par défaut, est déjà assez complet et son utilité expliquée. Il bloque notamment les traqueurs et cookies de pistage.
  • Juste en-dessous, dans l’option « Ne pas me pister »,
  • Sélectionnez « Toujours »,
  • Enfin, dans la sous-rubrique « Historique », sélectionnez dans la liste déroulante : « Ne jamais conserver l’historique ».

Microsoft Edge : dans le menu (‘‘…’’ en haut à droite), rendez-vous dans « Paramètres »

  • onglet « Confidentialité et services »,
  • rubrique « Prévention de suivi ». À l’image de Firefox, le mode « Usage normal » est déjà assez complet. Il bloque notamment les traqueurs et cookies de pistage.
  • Plus bas, dans la rubrique « Confidentialité », activez l’option « Envoyer des demandes ‘‘Ne pas me suivre’’».
  • Si vous utilisez encore Internet Explorer, sachez que Microsoft, l’éditeur, préconise de lui préférer son petit frère, Edge, beaucoup plus complet sur le sujet.

* Comme expliqué dans le premier point, les navigateurs sont régulièrement mis à jour. Le processus décrit est valable pour les navigateurs, sous une version datant de mai 2020. Il est possible qu’une prochaine mise à jour le modifie.

4. Privilégiez les sites sécurisés

Pour vérifier qu’un site est sécurisé, c’est très simple. Il suffit de regarder dans la barre de votre navigateur contenant l’URL. Si l’adresse du site commence par « https » et/ou que vous voyez un cadenas, le site est sécurisé. Le « s » de https signifie qu’il utilise un cryptage SSL, qui assure la sécurité des données que vous renseignez. Vous pouvez donc renseigner vos informations personnelles telles qu’un identifiant et un mot de passe de connexion ou des coordonnées bancaires. Cette vérification est impérative avant tout achat en ligne notamment.

5. Évitez les réseaux wifi dit « publics »

Qui dit public, dit facilement accessible par tous, y compris des hackers ou des pirates. Les ordinateurs ainsi que les réseaux wifi publics ou accessibles sans mot de passe sont à éviter dans la mesure du possible. Si vous y êtes contraint, alors pendant votre temps de navigation dessus, ne renseignez aucune donnée confidentielle (identifiant, mot de passe ou numéro de carte bancaire).

6. Téléchargez et installez en toute sécurité

En téléchargeant du contenu numérique provenant de sites internet peu fiables, vous prenez le risque d’introduire sur votre ordinateur des programmes contenant des virus, voire un « cheval de Troie ».

Les chevaux de Troie sont très utilisés par les cybercriminels pour ne pas se faire repérer. Ils prennent le contrôle de votre machine à distance pour espionner votre activité et voler vos données personnelles… Parfois, ils vont même jusqu’à utiliser votre matériel pour lancer des attaques vers d’autres ordinateurs, des entreprises ou administrations. D’où l’importance de s’en préserver en téléchargeant vos programmes et logiciels sur le site de leur éditeur. Par exemple, pour obtenir Skype, rendez-vous sur le site officiel de Microsoft et téléchargez le logiciel en toute sécurité. Si vous ne connaissez par l’éditeur du programme qui vous intéresse, faites une recherche préalable pour le trouver et vous rendre sur son site.

7. Limitez les données que vous partagez

Sur internet, il n’existe pas de bouton pour supprimer totalement un contenu. Par exemple, sur les réseaux sociaux, chaque commentaire et image postés peuvent rester en ligne pour toujours. En effet, vous pouvez supprimer la publication originale mais pas les éventuelles copies faites par d’autres. Avant de partager du contenu personnel, prenez le temps d’y réfléchir. Est-il pertinent de l’afficher en mode public ? Ne peut-il pas vous nuire ? Configurez les paramètres de confidentialités sur les réseaux sociaux pour que vos publications ne soient accessibles qu’à votre « réseau » et non ouvertes à tous.

8. Domptez les e-mails frauduleux

E-mails et pièces jointes sont à l’origine de très nombreuses attaques informatiques. Un e-mail frauduleux peut contenir une pièce jointe, ou un lien, piégée qui, à l’ouverture, active un virus capable d’envoyer des messages malveillants à tout votre répertoire. C’est un exemple fréquent. Ainsi, lorsque vous ouvrez votre boîte mail, vous devez prendre quelques précautions.

Sachez qu’aucun service en ligne n’a le droit de vous demander votre mot de passe ni par mail, ni même par téléphone. Qu’il s’agisse d’une banque, d’un réseau social, d’un compte de messagerie ou des impôts, vérifiez bien l’adresse de l’expéditeur. En cas de doute, vous pouvez contacter le 0 805 805 817, service gratuit d’information sur les escroqueries et de signalement proposé par le gouvernement.

ae-0321-en-resume

En suivant ces recommandations, vous renforcerez la sécurité de votre navigation et la protection de vos données personnelles. Cependant, en cas d’incident, de comportement inhabituel de votre machine tel que la création, la modification ou la suppression de fichiers sans votre autorisation… Ne cédez pas à la panique et ayez les bons réflexes : commencez par déconnecter votre ordinateur d’internet. Vous couperez ainsi la communication entre le pirate et votre machine. Faites, si possible, une sauvegarde de vos fichiers importants (documents, photos, etc.) sur un disque dur ou une clé USB. Enfin, si votre antivirus ne parvient pas à réparer le problème, la meilleure solution est de réinstaller complètement le système d’exploitation à partir d’une version saine. N'hésitez pas à faire appel à votre prestataire informatique pour cela. 

 

Je suis Product Manager en matériel informatique. Je partage régulièrement sur ce blog tous les conseils pratiques dont vous avez besoin pour maximiser l'utilisation et la sécurité de vos outils informatiques.
Écrivez votre commentaire :

Restez en veille sur l'actualité de votre métier !