Logo_dcem_281x104
Expert-comptable

La Spécialisation

06 juillet 2020
La Spécialisation - featured image

Un expert-comptable peut-être reconnu en tant que spécialiste sectoriel ou spécialiste d’une compétence technique.

Le décret n°2019-1193 du 19 novembre 2019 modifie le décret n° 2012-432 du 30 mars 2012 régissant la profession d’expertise comptable, en permettant à un expert-comptable d’être reconnu en tant que spécialiste sectoriel ou spécialiste d’une compétence technique.

La concurrence est de plus en plus présente dans la sphère comptable. La spécialisation vous offre la possibilité de vous démarquer et de conquérir une nouvelle clientèle.

Qu’est-ce qu’une compétence spécialisée ?

 Il existe deux types de compétences spécialisées :

  • Les compétences techniques : ces compétences doivent être propres à votre métier d’expert-comptable. Par exemple, lorsque vous développez une nouvelle mission de conseil, vous pouvez vous spécialiser dans cette dernière.

Exemples non exhaustifs des spécialisations : la stratégie de revenus, la gestion de patrimoine, la transmission, l’évaluation, la gestion, la RSE, l’assistance fiscale, l’aide à l’obtention des normes ou label…

  • Les compétences sectorielles : ces compétences se rapprochent du secteur économique qui demande des règles comptables spécifiques

Exemples non exhaustifs des spécialisations : Tabac/Presse, agricole, public, associatif, BTP, médical…

Actuellement, il n’existe pas de liste de compétences spécialisées.

Pour découvrir plus de missions, n’hésitez pas à vous rendre sur notre article : Quelles nouvelles missions proposer ?

Attention, seul l’Expert-Comptable (personne physique) pourra faire reconnaître une compétence spécialisée et non le cabinet.

Via un outil en ligne de l’Ordre dans votre espace personnel, vous pouvez dès à présent faire reconnaître votre spécialisation ou vos spécialisations (maximum 3 spécialisations par Expert-Comptable) pour une durée de 5 ans en déposant un dossier.

Ce dossier doit obligatoirement comprendre :

  • Le nom de la compétence
  • Une lettre de motivation
  • La formation qualifiante ou les diplômes
  • L’expérience professionnelle (nombre d’année d’expérience, nombre de dossiers annuels, proportion de ces dossiers dans le CA HT annuel…)

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur votre espace personnel ou sur l’article du SIC n°392.


Source : http://sic.experts-comptables.com/sic-n%C2%B0-392/exercice-professionnel/tout-savoir-sur-les-comp%C3%A9tences-sp%C3%A9cialis%C3%A9es

@freegraphictoday | Unsplash


 

En tant que chargée de Marketing et de Communication chez EIC, mon but est de vous aider dans le développement de vos missions de conseil. Que vous souhaitiez produire des déclarations légales, optimiser la gestion de votre cabinet, accompagner et collaborer au mieux avec vos clients ou même faire grandir vos collaborateurs, je suis persuadée que nous avons une solution adaptée à vos besoins.
Écrivez votre commentaire :

Restez en veille sur l'actualité de votre métier !